Quand le bon Serge est commandité par Miller

Ho là, le titre est un paradoxe en soit, une ancienne campagne mêlée à une autre marque.  Non je ne crie pas au scandale ni au plagiat. Lisez la suite et faites moi confiance 😉 !

Moi, personnellement commandité par une marque de bière ? Wow !

C’est la réaction que Miller essaie de susciter chez ses buveurs de bière. En effet, dans le cadre d’une toute nouvelle campagne pour sa Miller High Life, la marque a offert une commandite à ses consommateurs. Je parlais il y a deux semaines de l’engagement du fan et des retombées lucratives inhérentes, voilà ce que Miller a parfaitement compris.

Un bonus à la signature s’il vous plaît

La marche à suivre est assez simple. Vous vous rendez sur le site de la marque High Life, et vous cliquez ensuite sur « Get Sponsored ». Par la suite, vous devrez accepter les termes d’un contrat plutôt comique :

I, [STATE YOUR NAME], hereby commit to living the highest possible form of the High Life in any and all situations. I pledge never to willingly participate in non-High Life-like activities, including but not limited to: male bathing suit shopping, goatee dying, embroidered golf shirt collar popping, wallet-mirror carrying, denim pant leg rolling, unnecessary nail manicuring, or pet portrait painting. Most importantly, I will uphold my sense of common sense and use it authoritatively when called for to maintain my responsibility to unashamedly, undeniably, and unabashedly live the High Life.

Par la suite, vous devez remplir un formulaire afin de recevoir votre bonus de signature de 1 $  (soit en coupon rabais ou en don versé aux vétérans qui ont combattu en Irak ou en Afghanistan).

« Merci beaucoup » – Les bases de données de Miller

En effet, il y a de quoi se réjouir du côté des renseignements recueillis sur les consommateurs de bière. Certes, le formulaire exhaustif est facultatif si vous ne voulez pas recevoir le coupon d’un dollar. De ce fait, vous pouvez passer tout de suite au kit téléchargeable du commandité. Le tout représente un détail de logistique très sympatique de la part de Miller.

Les facteurs de réussite : moment opportun et intégration

Miller, plus petite brasserie qu’Anheuser Busch, a pris l’habitude de lancer des tactiques inusitées (à la limite de l’ambush marketing) à la veille du Superbowl. Mon ami Alix me parlait justement des spots télé d’une seconde lancées l’année dernière dans le cadre du Superbowl.

Aussi, les relations publiques faites autour du programme de commandite a permis (et permettra jusqu’au match ultime) de multiplier les impressions. Intitulée « Miller High Life Says ‘No’ to Multi-Million Dollar Sponsorships » la campagne RP risque encore une fois de provoquer des retombées de presse sans que Miller n’ait investi des millions en commandites traditionnelles ou en publicité traditionnelle lors de l’événement du 6 février prochain.

BON SUPER BOWL XLV À TOUS NOS LECTEURS !

Hugo

Publicités

À propos Hugo Fournier
À venir.

One Response to Quand le bon Serge est commandité par Miller

  1. Ping: Tweets that mention Quand le bon Serge est commandité par Miller « Sport Électronique -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :