SeatGeek : mes billets parfaits, enfin !

Pour les vrais fans de sport, les endurcis, aucun site Internet, expérience interactive ou communauté Web ne pourra remplacer le plaisir d’aller voir un match de leur équipe chérie en compagnie d’autres fans tous aussi passionnés. C’est là qu’ils retrouvent le plus grand sentiment d’appartenance, de communauté. C’est ce qu’a compris la jeune entreprise SeatGeek, lancée en septembre 2009.

SeatGeek (SG) est un véritable bijou pour quiconque est à la recherche de billets de sport. C’est un puissant moteur de recherche qui agrège les billets vendus en lignes via les marchés secondaires, comme StubHub et TicketsNow, entre autres.  À partir de la page d’accueil, je peux facilement et rapidement choisir le match ou l’événement sportif pour lequel je veux acheter des billets.  C’est là que ça devient intéressant. Imaginons que je désire voir les Canadiens contre les Blackhawks au Centre Bell, le 5 avril prochain.

Tous les billets sont présentés dans une super carte interactive de l’aréna ou du stade en question. Je peux même zoomer jusqu’au niveau des rangées pour être sûr de ma position dans la section déterminée. Pour affiner la recherche, je précise que c’est pour 2 billets et que chacun d’eux doit me coûter entre 0 et 300 $. L’interface est très convivial.

Une situation gagnant-gagnant

Ensuite, grâce à l’algorithme DealScore, SG m’indique quels sont les meilleurs sièges au meilleur prix, à l’aide d’un code de couleur simple appliqué à chaque section où des billets sont disponibles selon ma recherche :

SeatGeek - Code de couleurs

Attendez… Attendez… Achetez !

Mais ce n’est pas tout. En analysant des millions de transactions sur plusieurs sites majeurs tel que StubHub, SG prédit si le prix des billets va diminuer ou augmenter d’ici le jour du match (price forecast). Ce service est déjà populaire auprès des acheteurs de billets d’avions en ligne par d’autres compagnies, comme Microsoft. Pour revenir à ma partie des Canadiens, SG me conseille d’acheter les billets maintenant, car le prix va monter… Évidemment, je peux aussi partager ma trouvaille sur les réseaux sociaux, ou recommander directement le site sur Facebook.

SeatGeek.com - Screenshot

SeatGeek n’est pas un site transactionnel. Dès que j’ai trouvé mes billets de rêve, je suis redirigé vers le vendeur du billet; dans mon cas, mon best deal est sur TicketNetwork.

Bref…

Moi qui ne suit pas un grand acheteur en ligne en général, je me sens en sécurité lorsque je trouve des billets sur ce site. La facture visuelle épurée ainsi que l’interface assez user friendly rend le tout professionnel et crédible. À mon avis, plusieurs compagnies doivent une fière chandelle à SG, qui transforme la recherche de billets sur Internet en quelque chose d’agréable, et non stressant.

Dommage que je n’aie pas les moyens de me payer ces places… Qui va voir un match de sport cette année ? Où avez-vous acheté vos billets ? J’adorerais connaître des expériences réelles de gens qui ont trouvé leurs billets grâce à SG !

Sur ce, bonne semaine !

Alix

P.S.: SG offre aussi la possibilité de chercher des billets de concerts et de théâtre. Encensé par des sources Web de renom comme Mashable et TechCrunch, SG a été nommé dans le Top 100 des meilleurs sites de 2010 par PC MAG.

Cliquez ici et magasinez vos billets pour le Super Bowl XLV sur SeatGeek… si vous en avez les moyens.

Publicités

Twitter : L’heure de gloire des « hockey insiders »

Bien que je possède un compte Twitter,  je publie que très rarement du contenu. Une seule raison me pousse à me rendre sur le populaire site, et c’est le sujet même de mon article d’aujourd’hui.

Mes amis (et particulièrement les autres collaborateurs à ce blogue) pourront vous affirmer que je suis un grand amateur de hockey, et particulièrement des actualités et des statistiques reliées au sport. J’aime être au courant des rumeurs d’échange, des plus récentes blessures, et aussi lire des analyses crédibles et pertinentes sur le monde du hockey en général. Sur Twitter, des experts publient des tweets qui correspondent exactement à ce que je recherche.

Voici donc mon top 3 personnel en matière de hockey insiders sur Twitter, et les raisons pourquoi ils y figurent.

3. Allan Walsh, agent de joueur (@walsha)

Allan Walsh est un agent reconnu pour son franc parler et sa personnalité très agressive en affaires. Il est l’agent de joueurs vedettes, comme par exemple Jaroslav Halak, David Perron et Martin Havlat. Walsh publie plusieurs fois par jour, et nous avons à l’occasion le droit à des commentaires assez croustillants (et controversés). Il a notamment déjà défendu publiquement deux clients, Halak et Havlat, en affirmant qu’ils n’obtenaient pas assez de temps de glace. Outre les promotions parfois un peu inutile de ses clients, les tweets d’Allan Walsh donnent une vue d’ensemble du quotidien d’un agent de joueur de la LNH, ce qui peut être très intéressant pour un amateur de hockey. Des photos agrémentent aussi souvent le tout…

2. Dave Stubbs, journaliste sportif vétéran pour The Montreal Gazette (@habsinsideout1)

Pour tout fan des Canadiens de Montréal sur Twitter, Dave Subbs est certainement un must. Attitré à la converture des Habs depuis plusieurs années, il donne en temps réel des informations lors des parties en plus de ses analyses quotidiennes, qui se retrouvent en détails sur son blogue. Par exemple, voici ses nouvelles tout de suite après la partie d’hier soir, face aux Sabres de Buffalo :

1. Darren Dreger, analyste à TSN, l’ultime hockey insider (@DarrenDrager)

Darren Dreger est LA personne à suivre lorsqu’on s’intéresse de près aux coulisses du hockey professionnel, à mon avis. Pour quiconque s’intéresse à des évènements comme la date limite des échanges en mars ou le repêchage amateur annuel, il est au cœur de l’action et est souvent le premier informé grâce à ses relations avec les équipes et la ligue. Il est souvent au courant des échanges de joueurs avant même que ceux-ci soient officiellement annoncés. Je lègue finalement une mention spéciale à son collègue de TSN, Bob McKenzie, qui est tout aussi compétent. Cependant, je trouve que ses tweets sont parfois un peu trop personnels et moins pertinents pour monsieur et madame tout le monde.

Ces comptes Twitter ont au moins deux points en commun qui les rendent intéressants et crédibles. Chaque personne utilisant Twitter à des fins professionnelles devrait s’inspirer de cela.

1. Contenu unique, pertinent, exclusif

Ces experts sont efficaces sur Twitter parce qu’ils possèdent une expertise particulière et des connections dans le milieu leur permettant d’accéder facilement aux joueurs, aux entraîneurs et aux gestionnaires. Cela fait que le contenu qu’ils publient a une valeur particulière; ils deviennent une ressource pour un internaute en recherche d’informations. Cela ne sert à rien de publier si cela n’apporte pas quelque chose d’exclusif aux « suiveurs ».

2. Publications fréquentes (plusieurs fois par jour)

C’est ainsi qu’une habitude se créera et que le compte deviendra une source fiable et crédible. Sans fréquence, on passe à côté de l’avantage et de la fonction principale de Twitter…

Bonne semaine !

Alix