Coors Light et Red Bull : équipe gagnante

La commandite sportive est un excellente moyen pour plusieurs marques de profiter d’un buzz (grâce à la notoriété d’un évènement) et de solidifier leur positionnement. Les grandes brasseries du monde, dont Molson Coors, l’ont compris depuis longtemps.

Dans le cadre du Red Bull Crashed Ice 2011 à Québec, Coors Light et Red Bull se sont associés afin de créer la Crash Zone. Crash Zone vous dites ? Et bien cette « zone » est simplement un endroit stratégique en bordure de la piste, située dans le parc Montmorency. Elle offre une vue privilégié de la piste et donc de la compétition, dont la finale aura lieu le samedi 19 mars au soir. Les détenteurs de billet pourront aussi s’éclater grâce à la présence de deux DJ de renom. Au menu aussi : bière froide, boisson énergisante et, fait intéressant, une section « techno » afin que les participants puissent partager leur expérience en temps réel via les médias sociaux !

Mais la où je veux en venir, c’est la stratégie impeccable de Coors Light derrière ce partenariat. Depuis quelques années, la bière la plus vendue au Canada se présente comme étant la bière froide par excellence, avec un goût qui descend bien. Vous aurez surement déjà réalisé que le fit entre les marques est parfait ici. La marque Coors Light se retrouve dans un univers intimement lié au sien. De la glace, du froid, et des « malades » qui descendent une piste de glace à vive allure. Une opportunité que Molson Coors ne pouvait pas se permettre de manquer.

N’oublions pas non plus le fit entre l’évènement en tant que tel. Coors Light se targe d’être une bière de party, une bière de mâle prêt à toute cascade afin de ne pas rater le « gros fun ». En s’associant ainsi à un sport extrême, une marque extrême et à un party VIP, on favorise les attitudes positives chez le public cible. Rappelez-vous les pubs du Manoir Coors Light et les multiples tactiques de fou pour y entrer… on joue dans le même territoire. Pas question de confondre le consommateur.

Bref, je suis certain que vous pouvez vous-même trouver d’autres preuves du mix parfait entre Coors Light et le Red Bull Crashed Ice. En tant que passionné de la gestion de marque et du branding, c’est le genre de partenariat que je trouve particulièrement réussi et que j’aimerais avoir négocié. Je pense qu’à travers de telle commandites sportives, stratégiques et adaptées aux publics cibles, il est possible d’aller chercher un capital de marque plus fort qu’avec les médias traditionnelles. Pour les jeunes, c’est l’expérience avec la marque qui compte. Dans notre cas, l’expérience se continue en plus sur le Web grâce au partage simultané sur les réseaux sociaux.

En terminant, je vous incite à visiter le site Web de l’évènement. Une vidéo présente l’application mobile Red Bull Crashed Ice Invasion, qui sera vraiment trippante pour ceux qui assisteront à la compétition. Si l’un de vous est à Québec la fin de semaine prochaine, donnez-moi des nouvelles !

À la semaine prochaine !

Alix.

Publicités

Le Snowboard Jamboree plus présent que jamais!

La Ville de Québec est sans aucun doute l’une des plus belles villes au monde. Ok, il y a peut-être ici un léger biais, étant moi-même une fière originaire de l’endroit. Il n’en demeure pas moins qu’en accueillant une fois de plus le Snowboard Jamboree, Québec se positionne définitivement comme une ville sportive et audacieuse!

Une coupe du monde plutôt extrême


C’est cette semaine que se déroulait l’importante compétition de snowboard réunissant plusieurs disciplines tel le Snowboardcross, le Half pipe, le slalom géant ainsi que l’impressionnant Big Air qui aura lieu en plein cœur de la ville. Cet événement d’envergure international attire, chaque année, des milliers de spectateurs.

Une approche signée 2.0

Visant une clientèle plus qu’active dans les nouveaux médias, les gestionnaires du Snowboard Jamboree n’avaient d’autres choix que d’élaborer une stratégie Web. Bien entendu, la traditionnelle Fan Page sur Facebook fut utilisée et entretenu plusieurs fois par jour. Même chose pour le compte Twitter qui a permis de faire jaser en direct bien des gens présents aux événements.

Il est également possible de trouver une tonne de vidéo des compétitions, que ce soit sur leur leur chaîne Youtube ou sur leur compte Vimeo. Finalement, un excellent site Internet, où une section de type blogue est proposée nous permettant d’accéder aux coulisses des événements. Petite déception : il n’est pas possible de laisser de commentaire ni de pouvoir interagir avec les 2 étudiants agissant à titre de blogueurs, plutôt bizarre.

Mention spéciale

Ce billet ne pourrait se terminer sans une mention spéciale à l’important organisateur derrière l’événement, GESTEV. C’est simple, GESTEV organise pratiquement tous les événements «cools», à saveur «sport extrême» de la Capitale Nationale. Nous avons qu’à pense au Red Bull Crashed Ice, au Vélirium, aux Championnats du Monde de Mountain Bike & Trial UCI, sans oublier tous les événements qui ont permis de repositionner la Baie de Beauport comme un endroit branché de la ville.

Et vous, est-ce que les différents événements sportifs organisés dans la vieille Capital change votre perception de la ville?

Valérie